RĂ©duire la taille du texteNormaliser la taille du texteGrossir la taille du texte

 

Mairie
71, rue de la Mairie - 59310 SAMEON
TĂ©l. : 03 20 61 50 22 - Fax : 03 20 79 14 29
Courriel 
> Cliquez sur la commune pour accéder à son site

logoCCPC

Nomain Auchy Coutiches Aix Landas Bouvignies Sameon

Le départ de Mariette DEFONTAINE

Samedi 6 juin 2010, à Saméon, la municipalité a fêté le départ à la retraite de la secrétaire de mairie, Mariette.

A6-Mariette_Defontaine

Après 40 ans passés au sein de la mairie de Saméon, Mariette, secrétaire de mairie, quitte ses fonctions pour un repos bien mérité. Eh oui, 40 ans passés dans ce bâtiment communal qui fut aussi son lieu de naissance !

En effet, Mariette est née le 12 février 1950 dans la chambre de ses parents, qui deviendra bien plus tard le bureau des adjoints. Comme son père était lui aussi secrétaire de mairie, et qu'à l'époque l'étage de la mairie était aménagé en logements de fonction, Mariette a donc toujours vécu dans ces locaux. « La mairie, c'était comme ma maison, se souvient-elle. Le jour de mon mariage, je me suis habillée dans la chambre et je n'ai eu qu'à traverser le couloir pour entrer dans la salle des mariages. » Son baccalauréat en poche, Mariette s'était inscrite à la faculté de Droit. Elle voulait devenir institutrice. Elle enseigna d'ailleurs à l'école de Saméon durant trois mois, avant de prendre la relève de son père décédé.

Retour

Le départ de Mariette DEFONTAINE

Samedi 6 juin 2010, à Saméon, la municipalité a fêté le départ à la retraite de la secrétaire de mairie, Mariette.

A6-Mariette_Defontaine

Après 40 ans passés au sein de la mairie de Saméon, Mariette, secrétaire de mairie, quitte ses fonctions pour un repos bien mérité. Eh oui, 40 ans passés dans ce bâtiment communal qui fut aussi son lieu de naissance !

En effet, Mariette est née le 12 février 1950 dans la chambre de ses parents, qui deviendra bien plus tard le bureau des adjoints. Comme son père était lui aussi secrétaire de mairie, et qu'à l'époque l'étage de la mairie était aménagé en logements de fonction, Mariette a donc toujours vécu dans ces locaux. « La mairie, c'était comme ma maison, se souvient-elle. Le jour de mon mariage, je me suis habillée dans la chambre et je n'ai eu qu'à traverser le couloir pour entrer dans la salle des mariages. » Son baccalauréat en poche, Mariette s'était inscrite à la faculté de Droit. Elle voulait devenir institutrice. Elle enseigna d'ailleurs à l'école de Saméon durant trois mois, avant de prendre la relève de son père décédé.

Retour